Flux d'actualités

La culture contre la culture

mai 2016

#Divers

On dit beaucoup ces temps-ci, et un livre vient de le rappeler[1], qu’il n’y a plus personne face aux ténors « réactionnaires » ou assignés comme tels. C’est faux sur le fond, mais juste sur l’écran. Les auteurs, dossiers de revue et débats prospectifs ne manquent pas, mais sont occultés par les mêmes journaux et médias qui, déplorant qu’il n’y ait plus personne en face, donnent place et parole à ceux qui l’ont déjà. Le résultat est là, que la revue Esprit a d’ailleurs repéré et nommé, Marc-Olivier Padis diagnostiquant un phénomène de « trivialisation » de la vie culturelle française[2].

Un résumé historique permettra de comprendre comment on en est arrivé à ce constat totalement inédit : aujourd’hui, la culture s’est retournée contre la culture. On peut en être surpris, comme on le fut lorsque la modernité devint réactionnaire de 1914 à 1945. L’écrivain qui exprima ce broyage dans les usines et la Grande Guerre fut Louis-Ferdinand Céline, génialement, mais il s’avéra i

Lecture réservée aux abonnés : L'indépendance d'Esprit, c'est grâce à vous !