Do not follow this hidden link or you will be blocked from this website !

Loi instituant un congé annuel rémunéré du 20 juin 1936
Flux d'actualités

La transformation exige des concepts

Qu’a-t-il manqué, dans ce projet de refonte des régimes de retraite, pour qu’une dynamique positive de transformation s’enclenche ?

Plusieurs exemples récents amènent à s’interroger sur ce qui permettrait aujourd’hui de mener des transformations réussies de la vie sociale. Ce qui se passe en France avec la difficulté à mettre en place un nouveau cadre universel des régimes de retraite en est un cas particulièrement illustratif. Une transformation est plus qu’une réforme : elle entend incarner un changement global de logique, elle se réclame d’un changement de méthode associant de plus près les personnes et d’un changement d’état d’esprit[1]. Ce qu’on a appelé « réforme des retraites » s’apparente ainsi, par l’ampleur du chantier, le temps de concertation avec les organisations syndicales et l’implication en profondeur de certains acteurs à une tentative de transformation globale d’un système.

Expliquer la raison d’être d’un projet

Qu’a-t-il manqué, dans ce projet de refonte des régimes de retraite, pour qu’une dynamique positive de transformation s’enclenche ? Trois types d’obstacles ont été commentés. La résistance au changement tout d’abord, s’expliquant par la sensibilité du sujet et par l’opposition des détenteurs de régimes spéciaux avantageux. La confusion des objectifs ensuite, avec l’objectif d’équilibre budgétaire venant troubler l’objectif de transformation systémique. Le manque de pédagogie du gouvernement enfin, qui n’a fourni ni une étude d’impact complète et claire sur les gagnants et les perdants, ni un simulateur permet

Lecture réservée aux abonnés : L'indépendance d'Esprit, c'est grâce à vous !

Philippe Lemoine

Entrepreneur et essayiste, il a notamment publié Une révolution sans les Français ? Action citoyenne et transformation politique à l’âge numérique, éditions de l’Aube, mai 2018.