Dans le même numéro

Contre-prêches

Dans une série de textes portant sur des sujets variés – ici les relations de l’islam au judaïsme, l’imaginaire maritime en terres d’islam et la place des femmes dans la célébration du culte –, l’écrivain montre les ressources culturelles et historiques avec lesquelles l’islam peut renouer avec son histoire, dans une confrontation plus heureuse au présent.

Auteur, il y a quatre ans, d’une très remarquée Maladie de l’islam, Abdelwahab Meddeb continue sa critique acérée de la crise des terres et des sujets d’islam dans un livre considérable par son volume, mais surtout par ses entrées et ses regards multiples. Contre-prêches1 est issu de « chroniques » hebdomadaires données pendant plusieurs années à une radio de Tanger (Radio Méditerranée Internationale – Médi 1). L’auteur les a réécrites pour un livre foisonnant, multiple. La confrontation constante avec l’islam n’est pas seulement menée à travers sa critique directe ou indirecte ; elle se fait aussi à travers la visite admirative d’une tradition oubliée du Beau, du Bien et du Vrai dans les pays et l’histoire d’islam, à travers aussi l’éloge sans restriction du Bien et du Beau chez autrui – le juif, le chrétien, le laïc ou l’athée.

Lecture réservée aux abonnés : L'indépendance d'Esprit, c'est grâce à vous !

Abdelwahab Meddeb

1946-2014 Poète, essayiste, romancier, directeur de la revue Dédale, il enseignait la littérature comparée à l'université Paris Nanterre.

Dans le même numéro

La France face à ses musulmans :
émeutes, jihadisme et dépolitisation
Représentation politique : une comparaison américaine
Où va la justice pénale des mineurs ?