Dans le même numéro

Santé mentale : quel cadre de réflexion pour quelle action ?

décembre 2016

#Divers

La Loi de modernisation du système de santé (Lmss) de janvier 2016 instaure un projet territorial de santé mentale. Ce projet est élaboré à l’initiative des acteurs, après un diagnostic territorial partant des besoins des patients/usagers. Il pose le cadre de coopération entre tous et débouche sur un contrat territorial. Les structures signataires peuvent constituer une communauté psychiatrique de territoire. La réforme conduit à ne plus parler seulement de secteur psychiatrique, mais également de « politique de santé mentale et de l’organisation de la psychiatrie ».

Dans ce cadre, la politique de santé mentale ne se construit plus en fonction de plans successifs, mais dans un pilotage à long terme avec une dimension interministérielle. Le ministère des Affaires sociales et de la Santé a décidé de créer un Conseil national de la santé mentale (Cnsm) dans le but d’aider les pouvoirs publics à mettre en œuvre ce pilotage. Il m’en a confié la présidence.

Je voudrais insister, en tant que sociologue, sur les raisons pour lesquelles un tel Conseil me semble nécessaire : la nature même des problèmes de santé mentale et les transformations de l’esp

Lecture réservée aux abonnés : L'indépendance d'Esprit, c'est grâce à vous !

Alain Ehrenberg

Alain Ehrenberg développe le projet d'une sociologie de l'individu qui prenne en compte toutes les dimensions complexes de la question des relations sociales à l'âge de l'autonomie : rapport à soi et aux institutions, vie psychique et consommations psychotropes, course à la performance et vertige de la dépression. Il a publié récemment : La Société du malaise, Paris, Éditions Odile Jacob, 2010 et…

Dans le même numéro

Une invitation à l’étude de l’islam pour en manifester la sagesse et la richesse, à l’encontre de son assèchement par certaines théologies et de son dévoiement terroriste.