Dans le même numéro

Entreprises et marchés: pourquoi des incitations plutôt que des contrôles ?

décembre 2007

#Divers

Toute transaction est affaire d’information. Voilà le postulat de la théorie des incitations et des mécanismes. C’est pour leur contribution à cette théorie que Leonid Hurwicz, Robert Myerson et Eric Maskin ont obtenu le prix Nobel cet automne2. Par leurs travaux, en collaboration avec d’autres grands chercheurs, comme Jean-Jacques Laffont, ils ont révolutionné l’analyse économique3.

Théorie des mécanismes et contraintes incitatives

Chacun en sait plus long que les autres sur ses actions personnelles, ou son environnement immédiat. Un chef d’entreprise connaît mieux que les actionnaires les perspectives d’évolution de son carnet de commandes. Un médecin sait, mieux que la Sécurité sociale, si le patient qu’il examine a besoin ou non d’un traitement donné. Les industriels savent, mieux que le ministère de l’Environnement, ce qu’il leur en coûterait de réduire leurs émissions de produits polluants.

Or notre économie et notre société ne peuvent fonctionner efficacement que si ces éléments d’informations individ

Lecture réservée aux abonnés : L'indépendance d'Esprit, c'est grâce à vous !