Dans le même numéro

Les tournants de la crise financière (entretien)

novembre 2008

#Divers

Après la crise, il n’y aura pas de retour au statu quo. Même si les bonnes résolutions émises lors des précédentes crises financières sont restées lettre morte, les États, seuls capables de réagir dans l’urgence, auront des contreparties à demander aux acteurs financiers. Ceux-ci ne pourront plus rejeter les contrôles publics au nom de leur compétence et de leur clairvoyance.

Esprit – Le gouvernement américain a réagi à la crise financière selon deux modalités. Il a laissé se faire d’une part certaines faillites (pour « punir les fautifs » ?) mais il est aussi intervenu d’autre part de manière spectaculaire pour éviter un effondrement général du système financier. Comment apprécier cette double attitude ? Est-ce cohérent ?

Bruno Biais – Gouvernements et régulateurs font face à un dilemme classique. D’une part, il est important de sanctionner les errements des banquiers, ne serait-ce que pour dissuader leurs successeurs de les imiter – en termes techniques, il s’agit là d’un problème d’aléa moral1. D’autre part, la faillite de grandes institutions financières

Lecture réservée aux abonnés : L'indépendance d'Esprit, c'est grâce à vous !

BIAIS Bruno

Christian Chavagneux

Docteur en économie, il a enseigné à Sciences Po et à l'université Paris-Dauphine. Après avoir été économiste pour l'Agence française de développement, la Société générale et le Commissariat général du Plan, il est désormais journaliste pour Alternatives Economiques et chroniqueur dans des émissions télévisées et radiophoniques. …

Fabrice Demarigny

Fabrice Demarigny est docteur en science politique et spécialiste des marchés financiers.

Jérôme Sgard

Docteur en économie, Jérome Sgard est professeur d’Économie Politique à Sciences Po. Auparavant, il a notamment été chercheur au Centre d’études prospectives et d’informations internationales (CEPII). Il est notamment l’auteur de L’Économie de la panique (La Découverte, 2002) et Europe de l’Est : la transition économique (Flammarion, 1997).…

Dans le même numéro

L'Etat entre néolibéralisme et régulation
Prégnance du modèle boursier et volatilité de la valeur
Les excès du risque et de la dette
Aveuglement sur les dynamiques du capitalisme
Le social de compétition et l'individu entrepreneur de soi