Do not follow this hidden link or you will be blocked from this website !

Dans le même numéro

L’élection présidentielle sous l’ombre portée de la crise de l’euro

janvier 2012

#Divers

La campagne présidentielle est surplombée par l’incertitude économique européenne. Celle-ci risque d’encourager chez les candidats une stratégie de prudence et de flou. Pourtant, le débat politique sur les choix à faire concernant la dette et les choix européens de la France est plus que jamaisnécessaire.

Jamais, dans l’histoire de la Ve République, un scrutin présidentiel n’avait été autant surdéterminé. Les programmes des candidats et leurs affrontements négligent cet état de contrainte qui vide la compétition d’une part de son contenu. Le décalage entre le discours et les exigences de la période était sensible dès les primaires. Il s’est aggravé depuis avec l’approfondissement des crises. La priorité de tout gouvernement français en juin 2012 sera de traiter ces crises et de mettre au panier la littérature électorale.

Une double crise qui surplombe le débat

Commençons par la crise de l’endettement. La France est dans la situation d’un particulier qui, depuis de longues années, dépense plus qu’il ne gagne et ne cesse de s’endetter en dépit des admonestations reçues et des engagements pris. Ses créanciers ont pris p

Lecture réservée aux abonnés : L'indépendance d'Esprit, c'est grâce à vous !