Do not follow this hidden link or you will be blocked from this website !

Dans le même numéro

Le CPA et l'éthique du care

octobre 2017

#Divers

Dans son entretien au journal Le Point du 31 août 2017, le président Macron évoque le passage à une sécurité sociale dite « beveridgienne », qui finance les risques sociétaux tels que la maladie et le chômage par l’impôt au nom de la solidarité nationale. Une transformation de notre protection sociale est en effet nécessaire, en raison de son inadéquation croissante avec la société contemporaine. Or nous disposons aujourd’hui de deux outils permettant de mener à bien une révolution sociale et philosophique : sur le plan pratique, le Compte personnel d’activité (Cpa), entré discrètement en vigueur ce 1er janvier 2017, et sur le plan théorique, le courant de l’éthique du care.

Créé par l’article 38 de la loi du 17 août 2015 relative au dialogue social et à l’emploi, le Cpa est un compte qui rassemble, pour chaque personne, « les droits sociaux personnels utiles pour sécuriser son parcours professionnel1 ». Ouvert à partir de 16 ans, le Cpa se double d’une interface en ligne qui permet d’avoir un accès direct à ses droits. Son contenu exact est cependant reporté à une négociation des partenaires sociaux ainsi qu’à un rapport du gouvernement.

Lecture réservée aux abonnés : L'indépendance d'Esprit, c'est grâce à vous !

Diane Delaurens

Diane Delaurens est haut fonctionnaire, diplomée de Sciences Po et l'ENA, et titulaire d'une licence de philosophie. Elle s'intéresse notamment aux rapports entre philosophie et politiques publiques.

Dans le même numéro

Hantés par la mémoire

La « post-mémoire » renvoie à ces événements traumatiques qui se sont produits dans le passé, mais dont les effets se prolongent dans le présent. Comment les accueillir en ménageant nos capacités de pensée, d’action et de création ? Ce dossier articule notre vulnérabilité aux violences de l’histoire et nos possibilités de réparation par les histoires que nous nous racontons.