Le massacre des prétendants par Ulysse (Tarquinia, vers 440 av. JC), Altes Museum de Berlin
Dans le même numéro

Fragilités démocratiques

mars 2019

#Divers

Au deuxième chant de l’Odyssée, Télémaque, figé dans l’impuissance, convoque l’assemblée d’Ithaque. Sur l’agora, il a le courage d’exposer sa souffrance devant les autres citoyens. «Je n’ai que mon urgence, le malheur sur ma maison[1].» La douleur du fils d’Ulysse est balayée par les insultes des prétendants menés par Antinoos prince fanfaron, âme emportée»). La séance est levée et Télémaque se prépare à quitter Ithaque. Comme si la délibération était incapable de bousculer l’ordre des choses.

Trente siècles plus tard, le «grand débat national» va-t-il permettre de résoudre la crise et de restaurer un pouvoir d’agir collectif ? Ou bien est-il un moyen habile ­d’enterrer la colère ? Va-t-il servir à renforcer le pouvoir d’un seul ou la cohésion de notre communauté politique ? Dans quelles conditions les citoyens peuvent-ils participer sans être instrumentalisés ? L’expression directe de citoyens sous les plafonds dorés des

Lecture réservée aux abonnés : L'indépendance d'Esprit, c'est grâce à vous !

Emmanuel Bodinier

Co-fondateur de l'association Aequitaz, dont le projet est de lutter contre la pauvreté et de promouvoir la justice sociale en utilisant des méthodes expérimentales.

Dans le même numéro

Coordonné par Jean-Yves Potel, le dossier analyse le succès du gouvernement du Parti Droit et justice (PiS) en Pologne. Récupérant un mécontentement semblable à celui que l'on perçoit ailleurs en Europe, le régime s'appuie sur le discrédit des élites libérales et le rejet des étrangers pour promouvoir une souveraineté et une fierté nationale retrouvées. Il justifie ainsi un ensemble de mesures sociales mais aussi la mise au pas des journalistes et des juges, et une posture de défi vis à vis des institutions européennes, qu'il n'est pas pour autant question de quitter. À lire aussi dans ce numéro : les nouveaux cahiers de doléance en France, l’emprise du numérique, l’anniversaire de la révolution iranienne, l’antisémitisme sans fin et la pensée écologique.