Do not follow this hidden link or you will be blocked from this website !

Dans le même numéro

Mrs Dalloway ou le temps de la littérature

mars/avril 2006

#Divers

Comment comprendre le rapport du récit au temps ? Tel est le propos de Ricœur lorsqu’il s’attache à l’analyse de Mrs Dalloway de Virginia Woolf dans Temps et récit 2. Le philosophe découvre des matériaux littéraires propres pour dire le temps, des techniques narratives subtiles qui permettent de faire varier, chez Woolf, les combinaisons du temps intérieur et du temps extérieur.

Pourquoi les philosophes s’intéressent-ils à la littérature ? Est-ce un goût pour les marges fictionnelles qui borde le discours philosophique, et s’inscrit, pour ainsi dire, dans le blanc de la rationalité ? Une question philosophique essentielle est de savoir comment la philosophie se rapporte à un dehors, à ses marges ou à ses limites. Cette question prend souvent la forme d’un problème qui met aux prises la définition de la raison, sa puissance normative avec les figures de l’irrationalité qui inquiètent et perturbent l’activité du philosophe. Elle peut prendre également la forme d’un réarmement de l’évidence philosophique : le récit littéraire montrerait par un autre tour ce que le récit philosophique démontrerait. Ainsi en même temps que les philosophes se laissent désorienter par la littérature, ils voient en elle les motifs d’une confirmation sensible de leur propre orientation. Ainsi les philosophes peuvent-il

Lecture réservée aux abonnés : L'indépendance d'Esprit, c'est grâce à vous !