Dans le même numéro

Éloge de la disponibilité

janvier 2014

#Divers

Être attentif, ce n’est pas nécessairement être concentré, focalisé sur un objet. Ce peut être aussi, simplement, se rendre disponible, ralentir, regarder ce qui se trouve autour de nous. Voyager sans but, se laisser porter par le rythme d’un poème ou d’un morceau de musique. Reconstruire notre rapport au temps.

Le voyage parfait est sans destination.

Le parfait voyageur ne sait pas où il va.

Liezi

La capacité d’attention est souvent associée à la concentration et les obstacles à celle-ci sont bien connus : le désir d’accélérer au-delà du raisonnable, le désir de faire plusieurs choses à la fois ou encore le désir de naviguer autant que possible d’une information à une autre. Toutes choses que les techniques actuelles permettent plus que jamais. Surfing et zapping sont les jumeaux inattentifs de notre époque. La télécommande déjà, selon Fellini, transformait le spectateur en « crétin incapable d’attention ».

Se déplacer n’est pas voyager

Lecture réservée aux abonnés : L'indépendance d'Esprit, c'est grâce à vous !

Gil Delannoi

Spécialiste de l'histoire des idées et de la pensée politique (CEVIPOF, Sciences Po Paris), il se consacre aux formes de délibérations démocratiques, sans se limiter à la sphère institutionnelle parlementaire. C'est pourquoi il travaille sur le sujet du tirage au sort comme nouvelle pratique démocratique. Il s'inquiète aussi de l'accélération des sociétés contemporaines et de ses effets sur notre…

Dans le même numéro

Les troubles de l'attention, un mal contemporain

Les nouvelles technologies empêchent-elles de penser?

Reconstruire l'attention à l'école