Do not follow this hidden link or you will be blocked from this website !

Portrait de E.P. Razumova (1936) peinture de Mikhaïl Nesterov (1862-1942). Source : musée Radichtchev via Wikimédia
Portrait de E.P. Razumova (1936) peinture de Mikhaïl Nesterov (1862-1942). Source : musée Radichtchev via Wikimédia
Dans le même numéro

La femme en U.R.S.S

Le projet communiste issu de la révolution bolchevique de 1917 se montrait très soucieux de la place de la femme dans une société de type nouveau, en y proclamant l’égalité des sexes, et en accordant une série de droits aux femmes. Moins de vingt ans plus tard, Hélène Iswolsky dénonce une émancipation en trompe-l’œil, avant tout politique publique exclusivement contrôlée par l’État fluctuant au gré des priorités dictées par « l’intérêt national ». Elle montre le retour aux valeurs de la famille traditionnelle dans les années 1930, et les résistances qui s’ensuivent.

Lecture réservée aux abonnés : L'indépendance d'Esprit, c'est grâce à vous !
La femme en U.R.S.S

Hélène Iswolsky

Femme de lettres issue de la noblesse russe, écrivaine engagée porteuse d'une spiritualité chrétienne qui ne l'a jamais quittée, Hélène Iswolsky s'exila en France et aux États-Unis, et fut l'une des premières collaboratrices de la revue Esprit.

Dans le même numéro