Dans le même numéro

Révoltes juvéniles sur les deux rives de la Méditerranée

octobre 2014

#Divers

Au cours du printemps 2011, d’importantes manifestations ont éclaté en Tunisie, en Égypte, en Syrie, au Yémen et, à un moindre degré, dans d’autres pays du Moyen-Orient et d’Afrique du Nord. Elles rassemblaient des jeunes gens éduqués, dépourvus d’emploi et de perspectives d’avenir, luttant pour abattre des régimes autoritaires. Ces jeunes ont été les initiateurs de changements politiques majeurs. Simultanément, au nord de la Méditerranée, de grandes manifestations mobilisèrent les jeunesses de plusieurs pays – Espagne, Grèce, Portugal. Peut-on faire un parallèle entre ces mouvements concomitants ? Que disent ces événements de la condition des jeunes des deux côtés de la Méditerranée ? Comment éclairent-ils les processus d’intégration, notamment économique, des jeunes ?

Malgré leur coïncidence, ces manifestations massives et pacifiques se sont déroulées dans des contextes culturels très différents. Dans la plupart des cas, les jeunes gens éduqués des deux sexes en furent les protagonistes. Souvent déclenchés par un événement dramatique dans les pays du Moyen-Orient et d’Afrique du Nord, les appels à manifester furent lancés grâce à un usage intense et adroit des technologies de l’internet (Facebook, Twitter, blogs)

Lecture réservée aux abonnés : L'indépendance d'Esprit, c'est grâce à vous !

Hugues Lagrange

Sociologue, il vient de publier Les Maladies du bonheur (PUF, 2020). Ses travaux ont porté notamment sur la socialisation des jeunes, à travers des enquêtes  sur la violence, l'entrée dans la sexualité, l'usage des drogues, la prostitution, le décrochage scolaire et les récits familiaux de migration. Parmi ses publications précédentes : Les Adolescents, le sexe, l'amour. Itinéraires contrastés (Sy…

Dans le même numéro

Vivre dans le pluralisme

Les luttes pour la reconnaissance

La pédagogie de la laïcité à l'école

Les aspirations de la jeunesse