Dans le même numéro

Un tribunal au bord du bilan. Le jugement des crimes de la guerre en ex-Yougoslavie

mars/avril 2008

#Divers

Coup de sonde

Un tribunal au bord du bilan. Le jugement des crimes de la guerre en ex-Yougoslavie

À propos de...

Florence Hartmann, Paix et châtiment. Les guerres secrètes de la politique et de la justice internationale, Paris, Flammarion, 2007, 322 p., 20 €.

Pierre Hazan, Juger la guerre, juger l’histoire. Du bon usage des commissions Vérité et de la justice internationale, Paris, Puf, 2007, 256 p., 23 €.

Gideon Boas et Geoffrey Robertson, The Milosevic Trial. Lessons for the Conduct of Complex International Criminal Proceedings, Cambridge, Cambridge University Press, 2007, 306 p., 43,65 €.

Comment expliquer que, treize ans après leur inculpation pour génocide, les deux plus hauts responsables politique et militaire bosno-serbes échappent encore au Tribunal pénal pour l’ex-Yougoslavie (Tpiy) ? S’ils courent toujours, c’est que certaines complicités n’ont jamais fait défaut. En Serbie d’abord : Radovan Karadzic a habité à Belgrade jusqu’en 2004 sans même à avoir à changer de nom et Mladic a continué de toucher sa retraite d’officier jusqu’en 2005.

Lecture réservée aux abonnés : L'indépendance d'Esprit, c'est grâce à vous !

Joël Hubrecht

Membre du comité de rédaction d'Esprit. Responsable de Programme (Justice pénale internationale / Justice transitionnelle) à l'Institut des hautes études sur la justice (IHEJ). Membre du Comité Syrie-Europe après Alep. Enseigner l'histoire et la prévention des génocides: peut-on prévenir les crimes contre l'humanité ? (Hachette, 2009). …

Dans le même numéro

Désastre humanitaire et sécurité humaine
Crises financières : l'aveuglement au désastre
La grippe aviaire : une catastrophe annoncée ?
Tchernobyl et l'invisibilité du mal
Ce que l'apocalypse vient faire dans l'histoire