Dans le même numéro

Dignité de la femme et liberté des femmes. Les débats autour de la prostitution

octobre 2013

#Divers

Les débats autour de la prostitution

Réglementarisme, prohibitionnisme, abolitionnisme : la France a connu tous les régimes juridiques concernant le travail sexuel. L’abolitionnisme revendiqué aujourd’hui par le gouvernement – à travers notamment la pénalisation des clients – s’appuie sur la notion de dignité des personnes. Mais cette dignité ne peut-elle pas aller à l’encontre de la liberté individuelle, dont l’État est garant ?

Peu de sujets divisent les féministes de manière aussi radicale que la prostitution. Le 8 mars 2013 à Paris, lors de la marche à l’occasion de la journée mondiale de lutte pour les droits des femmes, deux cortèges se suivaient. Le premier était constitué des organisations signataires de l’appel lancé par le Collectif national pour les droits des femmes (Cndf), qui considère la prostitution comme une violence en tant que telle et qui revendique, entre autres choses, une « véritable politique abolitionniste » et la pénalisation des clients des travailleuses du sexe1. Dans le second, à l’appel du Collectif 8 mars pour toutes2, se retrouvai

Lecture réservée aux abonnés : L'indépendance d'Esprit, c'est grâce à vous !