Dans le même numéro

La représentation et l'événement

juil./août 2017

#Divers

Dans l’hypothèse libérale, l’individu se représente librement son désir alors que, dans l’hypothèse disciplinaire, cette représentation assigne l’individu à une identité. Dans les deux cas, la sexualité est réduite à une représentation qui empêche le plaisir de faire événement.

According to the liberal hypothesis, individuals freely picture their desires whereas, according the disciplinary hypothesis, this representation summons individuals to some identity. In both cases, sexuality is reduced to a representation that prevents pleasure from occurring.

Dans une scène du Pornographe, Jacques Laurent (Jean-Pierre Léaud) constate avec dépit qu’il s’est passé quelque chose dans le champ de la sexualité1. Réalisateur de films X dans les années 1970, il est contraint, pour des raisons financières, de reprendre du service trente ans plus tard. Le siècle de la révolution sexuelle s’achève et, pour le metteur en scène, rien ne marche plus comme avant. Sur le tournage, il demande à son actrice de ne manifester aucune émotion au moment de l’orgasme et d’avaler le sperme de son partenaire sans le montrer à la camér

Lecture réservée aux abonnés : L'indépendance d'Esprit, c'est grâce à vous !

Michaël Fœssel

Philosophe, il a présenté et commenté l'oeuvre de Paul Ricoeur (Anthologie Paul Ricoeur, avec Fabien Lamouche), a coordonné plusieurs numéros spéciaux de la revue, notamment en mars-avril 2012 "Où en sont les philosophes ?". Il est membre du Conseil de rédaction d'Esprit.  Il est notamment l'auteur de L'Équivoque du monde (CNRS Éditions, 2008), de La Privation de l'intime (Seuil, 2008),...

Dans le même numéro

La révolution sexuelle a bien eu lieu : la liberté et l’égalité des désirs sont désormais inscrites dans le droit et les mœurs. Pourtant, avec le sida, les violences et une norme de réflexivité, le sexe est habité par une inquiétude nouvelle. Ce dossier cherche à en prendre la mesure. A lire aussi, des articles sur la police des favélas et le péril du populisme