Congrès de l'AMF | Wikimédia
Dans le même numéro

Maires en mission

janv./févr. 2020

Impuissance et découragement sont deux termes qui rythment souvent le quotidien des maires. Toutefois, bien que certains choisissent ne plus se représenter, d'autres croient toujours au bien-fondé de leur activité.

Entre le congrès de l’Association des maires de France qui s’est tenu en novembre dernier et les élections municipales de mars prochain, la fonction de maire se voit examinée de bien près en ce moment. En témoigne un inventaire rapide de titres glanés récemment dans les médias : «Qui veut encore être maire?» ; «Municipales 2020: moins d’un maire sur deux entend se représenter» ; «Maires au bord de la crise de nerfs» ; «Un maire roué de coups par un automobiliste» ; «La justice valide deux arrêtés anti-pesticides pris par des maires» ; «Les maires ne sont pas les sous-traitants de l’appareil d’État»; «Les indemnités des maires devraient augmenter» ; «Les Maires, personnalités politiques préférées des Français»…

Moi-même maire de

Lecture réservée aux abonnés : L'indépendance d'Esprit, c'est grâce à vous !

Michel Billout

Michel Billout, est un homme politique français, membre du Parti communiste français. Il est élu sénateur de Seine-et-Marne le 26 septembre 2004. Il siège à la commission des Affaires étrangères, de la Défense et des Forces armées et occupe la vice-présidence de la Commission des Affaires européennes. Au nom du CRC il s'occupe des affaires internationales mais s'intéresse également de près aux…

Dans le même numéro

L'universel est à nouveau en débat : attaqué par les uns parce qu'il ne serait que le masque d'une prétention hégémonique de l'Occident, il est défendu avec la dernière intransigeance par les autres, au risque d'ignorer la pluralité des histoires et des expériences. Ce dossier, coordonné par Anne Dujin et Anne Lafont, fait le pari que les transformations de l'universel pourront fonder un consensus durable : elles témoignent en effet de l'émergence de nouvelles voix, notamment dans la création artistique et les mondes noirs, qui ne renoncent ni au particulier ni à l'universel. À lire aussi dans ce numéro : la citoyenneté européenne, les capacités d'agir à l'ère numérique, ainsi que les tourmentes laïques, religieuses, écologiques et politiques.