Do not follow this hidden link or you will be blocked from this website !

Dans le même numéro

La sécurité dans un monde post-occidental

mai 2007

#Divers

Comment les pays européens peuvent-ils prendre acte du « rétrécissement de l’Occident », ce recul de leur influence dans l’organisation internationale, tout en repensant leur rôle ? Le partage des responsabilités est la meilleure perspective pour garantir plus de sécurité mais reste à dessiner.

Clash des civilisations, monde plat, système unipolaire, désordre mondial, alliance des démocraties contre les extrémismes de toutes sortes : la multiplicité des lectures tentées pour comprendre l’évolution du système international de l’après-guerre froide témoigne surtout de l’opacité du monde. Dans cette transition politique qui n’en finit pas de brouiller l’horizon, c’est la mondialisation économique qui devient le seul élément lisible, global, structurant du système international.

Les paradoxes de la globalisation

Trois tendances lourdes caractérisent cette mondialisation. D’une part, une irréfutable croissance du commerce et de la richesse mondiale : en 2020, le Pnb mondial aura crû d’environ 60 %, pour atteindre 44, 4 trillions de dollars. D’autre part, un renforcement de la multipolarité économique, consécutive à la montée en puissance de nouv

Lecture réservée aux abonnés : L'indépendance d'Esprit, c'est grâce à vous !

Nicole Gnesotto

Après des études de Lettres et d'histoire, Nicole Gnesotto a passé une grande partie de sa carrière au Conseil de l'Union européenne. Spécialiste des questions stratégiques, elle a été le premier directeur de l'Institut d'études de sécurité de l'Union européenne.Elle est titulaire de la chaire "Union Européenne" au Conservatoire National des Arts et Métiers (CNAM).  Elle a notamment publié Le

Dans le même numéro

Les juifs, les justes et la mémoire nationale
La longue mémoire du "délaissement" des juifs de France