Do not follow this hidden link or you will be blocked from this website !

Dans le même numéro

La voie d'inquiétude de Martial Raysse

juillet 2014

#Divers

Beaucoup de nos «  plasticiens  » se contentent d’avoir des idées, peu d’idées qu’ils exploitent longtemps. Ils commencent par surprendre, voire émerveiller, au point que la belle idée bientôt emblématique de l’artiste devient un «  must  » dans les grands musées où l’on repère de loin ses incarnations. Mais, trop connue, elle finit ainsi par ennuyer puis disparaître des salles et parfois, l’artiste disparaît en même temps. Cette précarité est la contrepartie d’une audace, peut-être d’une facilité, celle d’avoir renoncé au travail de la main, au rapport physique de l’artiste avec l’énigme de la beauté. Si Martial Raysse, dont Beaubourg récapitule le parcours1, a échappé à ce destin d’étoile filante, ce n’est pas grâce à l’enthousiasme de peindre qui portait les maîtres d’hier, mais plutôt en ne lâchant pas «  l’éternelle inquiétude  » que Péguy jugeait inséparable de la condition moderne.

La nature et l’humain

Dans le sillage d’Arman, Martial Raysse a commencé en assembleur d’objets, mais ensuite son parcours a pris des voies diverses et complexes, moins à cause d’un amour de la «  peinture peignante  » que d’un refus de croire que les choses sont bien comme ça, qui l’a empêché d’être un amuse

Lecture réservée aux abonnés : L'indépendance d'Esprit, c'est grâce à vous !

Paul Thibaud

Philosophe, Paul Thibaud est l'ancien président de l'Amitié judéo-chrétienne de France et l'ancien directeur de la revue Esprit entre 1977 et 1989. Il est notamment l'auteur, avec Marcel Gauchet et Olivier Roy, de La Religion est-elle encore l'opium du peuple (Edition de l'Atelier, 2008) et, avec Jean-Marc Ferry, Discussion sur l'Europe (Calmann-Lévy, 1994).…

Dans le même numéro

Médecine : prédictions à risque

La génétique est-elle inhumaine?

Le grand marché du séquençage

Le pari hasardeux de la médecine prédictive