Dans le même numéro

Le « genre » chez les cathos

mai 2017

#Divers

À propos de Penser avec le genre. Sociétés, corps, christianisme1

Issu de colloques organisés par Confrontations, association d’intellectuels catholiques, ce livre annonce d’emblée son enjeu : « Rompre le front qui semblait se tracer entre le catholicisme et les sciences sociales » après la Manif pour tous. Des formules analogues reviennent à plusieurs reprises. Elles impliquent deux choses : premièrement, il ne s’agit pas d’une défense ou d’une critique de la (des) théorie(s) du genre, mais du rapport de la pastorale catholique avec des sciences sociales qui la déstabilisent et devant lesquelles elle a tendance à se rétracter. Deuxièmement, à distance des pôles qui se sont cristallisés, il s’agit de tracer une voie d’échanges possibles. C’est pourquoi certains contributeurs dénoncent comme une habitude pernicieuse chez les catholiques de « surciter » les « vedettes théoriques » et médiatiques du « genre » (comme Judith Butler, Beatriz Preciado, Marcela Iacoub…) dont les thèses provocatrices sont pour eux une cible trop facile.

Débats et compromis

Lecture réservée aux abonnés : L'indépendance d'Esprit, c'est grâce à vous !