Do not follow this hidden link or you will be blocked from this website !

Dans le même numéro

Peinture et salut selon Simon Hantaï

juillet 2013

#Divers

Dans la rétrospective Simon Hantaï à Beaubourg1, beaucoup de tableaux éclatants et même exaltants donnent le sentiment que leur composition participe d’un espace qui déborde la toile. Ces tableaux dépassent leurs limites matérielles, soit en faisant proliférer à l’infini des éléments analogues, soit en faisant revenir au cours d’une même série des formes, des sigles qui ouvrent sur un inconnu sans désignation.

Mais si quant à la visée profonde, quant au désir de signifier le « tout », l’unité de l’œuvre est certaine, la succession des périodes est difficile à interpréter, d’autant plus qu’elle conduit à un très long silence : vingt-six ans, de 1982 à la mort du peintre en 2008, vingt-six ans après qu’il a fait inscrire dans sa biographie officielle : « Quitte la scène sans dire un mot. » Pendant tout ce temps, il a presque cessé d’exposer et même de produire, ce retrait faisant contraste sans transition avec la posture d’autorité qui était la sienne quand il présentait sa dernière série, les Tabulas. Si la rétrospective actuelle a pu être organisée, c’est parce que le peintre n’est plus là pour mettre son veto.

Le cosmique et le chrétien

Lecture réservée aux abonnés : L'indépendance d'Esprit, c'est grâce à vous !

Paul Thibaud

Philosophe, Paul Thibaud est l'ancien président de l'Amitié judéo-chrétienne de France et l'ancien directeur de la revue Esprit entre 1977 et 1989. Il est notamment l'auteur, avec Marcel Gauchet et Olivier Roy, de La Religion est-elle encore l'opium du peuple (Edition de l'Atelier, 2008) et, avec Jean-Marc Ferry, Discussion sur l'Europe (Calmann-Lévy, 1994).…

Dans le même numéro

Perturber l'histoire intellectuelle

Les intellectuels, la politique et l'écriture

Edouard Glissant, le regard de l'autre

L'éloge du non-savoir de François Roustang