Notes de lecture

Dans le même numéro

Le chemin des femmes de Michelle Perrot

janv./févr. 2020

Le livre que publie Michelle Perrot ne ressemble pas aux autres volumes de la collection « Bouquins ». Il réunit ses œuvres majeures en trois temps : « Ouvriers », « Marges et murs », « Femmes », et présente une sélection d’extraits de ses publications. Mais Michelle Perrot veut surtout faire participer à l’ouvrage celles et ceux avec lesquels cette œuvre s’est construite. Auteure elle est, mais avec, grâce à et pour les autres. C’est l’enjeu de cette édition argumentée et présentée avec rigueur. Non pas le livre d’une militante, mais un nouveau livre militant. Tissés dans une histoire de vie, aussi pudique que saisissante, les textes jaillissent du fil de ses rencontres (avec Ernest Labrousse, son directeur de thèse, Jean Maitron, Mona Ozouf, Arlette Farge, ­Françoise Thébaud, Geneviève Fraisse), de nombreux débats qu’elle a menés ou animés (sur Georges Duby, Michel Foucault), de ses entretiens (avec Rémi Lenoir), de tables rondes ou de séminaires (avec Robert Badinter), de proximités complices enfin (avec Marion Baruch, Leïla Sebbar, Assia Djebar). Ainsi donne-t-elle du relief aux débats qui ont opposé et réuni historiens et philosophes (Agulhon-­Foucault) et posé les q

Lecture réservée aux abonnés : L'indépendance d'Esprit, c'est grâce à vous !
Robert Laffont, Bouquins, 2019
1184 p. 32 €

André Rauch

André Rauch, né le 13 mars 1942 dans le 4ᵉ arrondissement de Paris, est un historien français. Professeur émérite des universités, il a travaillé sur l'histoire du sport ainsi que sur celle de l'éducation et des loisirs aux XIXᵉ et XXᵉ siècles.

Dans le même numéro

L'universel est à nouveau en débat : attaqué par les uns parce qu'il ne serait que le masque d'une prétention hégémonique de l'Occident, il est défendu avec la dernière intransigeance par les autres, au risque d'ignorer la pluralité des histoires et des expériences. Ce dossier, coordonné par Anne Dujin et Anne Lafont, fait le pari que les transformations de l'universel pourront fonder un consensus durable : elles témoignent en effet de l'émergence de nouvelles voix, notamment dans la création artistique et les mondes noirs, qui ne renoncent ni au particulier ni à l'universel. À lire aussi dans ce numéro : la citoyenneté européenne, les capacités d'agir à l'ère numérique, ainsi que les tourmentes laïques, religieuses, écologiques et politiques.