Notes de lecture

Dans le même numéro

L214. Une voix pour les animaux, de Jean-Baptiste Del Amo

mai 2018

#Divers

C’est un beau projet que de faire le portrait de l’association L214 et, à travers elle, des mutations de la cause animale. Le grand public a commencé à connaître cette association avec ses vidéos tournées dans des abattoirs qui ont alerté sur l’impasse de nos modes de consommation et l’extrême souffrance animale qui en résulte. Cette enquête s’attache d’abord à tracer le passionnant portrait des deux fondateurs, Brigitte Gothière et Sébastien Arsac, et à montrer les débuts de l’aventure de L214. Puis le texte rend compte des connaissances qui permettent de changer notre regard sur les animaux (vaches, cochons, poules, poissons), des limites évidentes du droit en vigueur, ainsi que des coulisses et des conséquences des enquêtes filmées dans les abattoirs (Alès, du Vigan, Mauléon-Licharre, Pézenas et Limoges). La parole est également donnée à des éleveurs. En quelques années, la cause animale est passée de l’indifférence et de l’opprobre à une attention accrue et renouvelée. ­L’opposition entre abolitionnisme et protection animale est dépassée par L214 qui fait progresser cette cause partout où cela est possible, à la fois sans renier les succès d’étape et sans perdre de vue l’objectif final : la fin de la souffrance animale. Le dernier chapitre suit le parcours de plusieurs militants qui ont choisi de ­s’engager dans ce combat avec courage, pragmatisme et ouverture. Ce portrait se conclut en nous renvoyant sans jugement à nos propres choix.

Préface de Brigitte Gothière, Arthaud, 2017
416 p. 19 €

Antoine Hardy

Dans le même numéro

À l’occasion de la rétrospective consacrée à Chris Marker par la Cinémathèque française, le dossier de la revue Esprit revient sur les engagements de celui qui en fut un collaborateur régulier. Propres à une génération forgée par la guerre, ces engagements sont marqués par l’irrévérence esthétique, la lucidité politique et la responsabilité morale. À lire aussi dans ce numéro : Jean-Louis Chrétien sur la fragilité, les défis du numérique à l’école et les lectures de Marx en 1968.

 

Pour aller plus loin, découvrez une sélection de textes écrits par Chris Marker dans Esprit entre 1946 et 1951 : Chris Marker, cinéaste-chroniqueur