Do not follow this hidden link or you will be blocked from this website !

Notes de lecture

Dans le même numéro

La Pensée, no 408

mars 2022

Le numéro d’octobre-décembre 2021 de la revue de la Fondation Gabriel Péri porte sur la crise des sciences sociales. Il critique le relativisme qui réduit la connaissance scientifique à une « construction sociale du savoir », en rappelant que le monde social préexiste à sa compréhension. Pour Stéphane Bonnéry, la « tentation relativiste » est d’autant plus dangereuse qu’elle disqualifie tout savoir objectif des rapports de domination au profit des expériences subjectives des dominés.

Dans le même numéro

Retrouver la souveraineté ?

L’inflation récente des usages du mot « souveraineté », venue tant de la droite que de la gauche, induit une dévaluation de son sens. Dévaluation d’autant plus choquante à l’heure où, sur le sol européen, un État souverain, l’Ukraine, est victime d’une agression armée. Renvoyant de manière vague à un « pouvoir de décider » supposément perdu, ces usages aveugles confondent souvent la souveraineté avec la puissance et versent volontiers dans le souverainisme, sous la forme d’un rejet de l’Union européenne. Ce dossier, coordonné par Jean-Yves Pranchère, invite à reformuler correctement la question de la souveraineté, afin qu’elle embraye sur les enjeux décisifs qu’elle masque trop souvent : l’exercice de la puissance publique et les conditions de la délibération collective. À lire aussi dans ce numéro : les banlieues populaires ne voteront plus, le devenir africain du monde, le destin du communisme, pour une troisième gauche, Nantes dans la traite atlantique, et la musique classique au xxie siècle.