Notes de lecture

Dans le même numéro

Noesis 2018

mars 2019

Si ce numéro double porte sur l’Europe, c’est à Étienne Tassin, contributeur brutalement décédé en janvier 2018, que la publication est dédiée. Coordonné par Salim Abdelmadjid, il entreprend d’analyser l’Europe comme concept philo­sophique. Depuis la conception de la « crise de l’humanité européenne » par Husserl en 1935, la récurrence du régime de la crise met en défaut la définition de l’Europe. En réponse, Noesis mobilise de nombreuses pistes philosophiques : historio-philosophie, géo-philosophie, épistémologie et philosophie politique. Un article de Carole Anthérieu-Yagbasan est même consacré à Stefan Zweig, défenseur d’une Europe culturelle, à rebours des nationalismes et des logiques purement économiques.

Lecture réservée aux abonnés : L'indépendance d'Esprit, c'est grâce à vous !

Dans le même numéro

Coordonné par Jean-Yves Potel, le dossier analyse le succès du gouvernement du Parti Droit et justice (PiS) en Pologne. Récupérant un mécontentement semblable à celui que l'on perçoit ailleurs en Europe, le régime s'appuie sur le discrédit des élites libérales et le rejet des étrangers pour promouvoir une souveraineté et une fierté nationale retrouvées. Il justifie ainsi un ensemble de mesures sociales mais aussi la mise au pas des journalistes et des juges, et une posture de défi vis à vis des institutions européennes, qu'il n'est pas pour autant question de quitter. À lire aussi dans ce numéro : les nouveaux cahiers de doléance en France, l’emprise du numérique, l’anniversaire de la révolution iranienne, l’antisémitisme sans fin et la pensée écologique.