Do not follow this hidden link or you will be blocked from this website !

Notes de lecture

Dans le même numéro

La religion pour penser. Écrits et conférences 5 de Paul Ricœur

Textes rassemblés par Daniel Frey

avril 2022

Poursuivant son précieux travail de mise en valeur de l’œuvre de Paul Ricœur, le Fonds Ricœur et les éditions du Seuil nous offrent ce cinquième volume d’Écrits et conférences. Ricœur a toujours été attentif à séparer son œuvre philosophique de sa foi chrétienne, mais la philosophie est pour lui sans cesse relancée par cet autre qu’est la religion. Cette dernière, comme Daniel Frey le rappelle dans son excellente présentation, introduit le sujet dans une dimension de non-maîtrise qui le sauve de l’aveuglement. L’ouvrage rassemble douze textes (quatre interventions aux colloques Castelli, mais aussi des textes plus rares ou parus seulement partiellement), publiés sur cinquante années marquées par une puissante sécularisation. Présentés dans un ordre quasi chronologique, ils reprennent cinq grandes étapes de la réflexion de Ricœur sur la religion : le rapport entre finitude et culpabilité, la critique moderne de la religion, l’interprétation du langage religieux, la ligne kantienne et le don. Tous ces textes sont de premier plan et, ne pouvant commenter chacun, nous n’en retiendrons que les deux premiers.

« Philosophie et religion chez Karl Jaspers » est élaboré en 1947 et publié en 1957. Ricœur y critique le rapport, chez Jaspers, entre philosophie et religion. Pour Jaspers, la religion est un chiffre mythique, résolu spéculativement en foi philosophique, chez un sujet existant sans cesse en se transcendant. Ce faisant, dit Ricœur, Jaspers ne respecte pas la

Lecture réservée aux abonnés : L'indépendance d'Esprit, c'est grâce à vous !
Seuil, 2021
448 p. 26 €

Guilhem Causse

Jésuite, professeur de philosophie et directeur des études au Centre Sèvres, Guilhem Causse est l’auteur de plusieurs ouvrages, notamment Le geste du pardon. Parcours philosophique en débat avec Paul Ricoeur (Kimé, 2014).

Dans le même numéro

En Ukraine et en Russie, le temps de la guerre

L’invasion de l’Ukraine en février 2022 a constitué un choc immense pour l’Europe et le monde. Elle s’inscrit néanmoins dans une forme de continuité, qui a vu le régime de Poutine se faire toujours plus répressif à l’intérieur de ses frontières, et menaçant à l’extérieur, depuis au moins 2008 et l’affrontement militaire en Géorgie, l’annexion de la Crimée en 2014 marquant une nouvelle étape dans cette escalade. Constitué en urgence en réaction au déclenchement de la guerre, le dossier de ce numéro interroge ses premières conséquences. De quelles manières les sociétés ukrainienne et russe font-elles face à la guerre ? Comment résister à la vaste opération de révisionnisme historique engagée par le régime de Poutine, dont témoigne la répression de toutes les sources indépendantes d’information, mais aussi de recherche et de connaissance ? En Ukraine, sur quelles ressources la résistance peut-elle compter ? En Russie, une opposition parviendra-t-elle à se constituer, malgré la chape de plomb qui s’est abattue sur le pays ? À lire aussi dans ce numéro : la justice entre les générations, le fascisme du dedans, la politique de Lévi-Strauss, la médecine contre les robots, une autre histoire de la racialisation et la naissance de l’écoféminisme.