Notes de lecture

Mariage et filiation 
pour tous

Une métamorphose inachevée

septembre 2016

#Divers

« Réforme de civilisation » ou « rupture anthropologique », la loi du 17  mai 2013 qui ouvre le mariage et l’adoption aux couples de personnes de même sexe aura déchaîné les passions dans la société française. L’ouvrage d’Irène Théry y revient en proposant une nouvelle approche du genre, en inscrivant les transformations contemporaines dans l’histoire longue de la famille et en offrant des perspectives neuves sur les questions de filiation. À l’encontre des conceptions identitaires, l’approche « relationnelle » du genre critique l’idée occidentale du genre comme attribut intrinsèque de la personne. La critique du sociocentrisme invite à considérer que « la distinction masculin/féminin modalise les manières d’agir attendues statutairement dans le contexte d’une relation instituée ». L’histoire du mariage, de l’ordre matrimonial de la famille au démariage, suggère qu’il est devenu progressivement l’institution d’un lien de couple. N’étant plus indissoluble, c’est la filiation qui le devient. Dans ce contexte, la loi de 2013 est une métamorphose inachevée parce qu’elle autorise l’adoption, mais non l’aide mé

Lecture réservée aux abonnés : L'indépendance d'Esprit, c'est grâce à vous !
Seuil, La République des idées, 2016
128 p. 11,8 €

Irène Théry

Sociologue et directrice d'études à l'EHESS, Irène Théry est spécialiste de la vie privée et de la famille. En 1998, elle a rédigé à la demande de Martine Aubry et Elisabeth Guigou, ministres du gouvernement Jospin, le rapport « Couple, filiation et parenté aujourd’hui » préconisant de nombreuses réformes du droit de la famille. Elle y présente une analyse des changements rompant avec les thèses…