Notes de lecture

Au juste

mars 2007

#Divers

                                       
Ce dialogue entre Jean-François Lyotard et Jean-Loup Thébaud a été publié il y a 25 ans. Il marquait à l’époque une transition dans le travail de Lyotard entre une économie libidinale « soixante-huitarde » et le Différend où il changeait de registre conceptuel et abordait le terrain éthique. Dans un texte que nous publierons en janvier 2007, Corinne Enaudeau montre les scansions, les continuités et discontinuités de cette pensée de Lyotard en se polarisant sur une double interrogation sur la notion d’événement et sur sa conception du politique. Ici l’événement s’appelle « l’hétérogène pur » et Jean-loup Thébaud en retient trois dessins dans la préface inédite rédigée pour cette nouvelle édition. Une première version fait entendre, à la suite du Hölderlin d’Œdipe à Colonne, « qu’il n’y a plus rien que le rien, la pure scansion, le mètre sans accent ». Une deuxième figure est « le pôle juif » où il rencontre Levinas et la question de l’autre
Lecture réservée aux abonnés : L'indépendance d'Esprit, c'est grâce à vous !
Christian Bourgois, coll. « Titres », 1979
208 p. 7 €