Notes de lecture

Histoire mondiale de la France dirigé par Patrick Boucheron

Avec Pierre Singaravelou (sous la coord. de), Nicolas Delalande, Florian Mazel, Yann Potin

septembre 2017

Élargir l’histoire de la France au monde, dans les deux sens : de la France dans le monde, du monde en France, telle est l’idée originale et féconde menée à bien par P. Boucheron et cent vingt-deux historiens dans 142 chapitres brefs et enlevés, qui commencent en 34 000 av. J.-C. avec la grotte Chauvet et se terminent en 2015 avec les attentats de janvier et de novembre. Entre-temps, on sera passé par douze grandes périodes, qui ne respectent pas entièrement les découpages chronologiques reçus, mais où les dates permettent un repérage temporel aisé. De nombreux thèmes, événements et personnages (Alésia, Marignan, la Terreur, 1914, etc.) sont ainsi revisités et réinterprétés, d’autres sont nouveaux et inattendus. C’est presque de l’« histoire édifiante et curieuse », comme les lettres du même nom que les jésuites de Chine envoyaient en Europe aux xviie et xviiie siècles. « Édifiante », non pas au sens dévot ou prosélyte, mais parce que beaucoup parmi ces récits tirent finalement quelque leçon ignorée, « curieuse », de l’histoire mondiale de la France. Quelques esprits grincheux ont lancé une polémique artificielle autour ce livre en gémissant sur l’absence des grandes dates nationales dans cette histoire mondiale : mieux vaut en rire.

Lecture réservée aux abonnés : L'indépendance d'Esprit, c'est grâce à vous !
Seuil, 2017
795 p. 29 €

Jean-Louis Schlegel

Philosophe, éditeur, sociologue des religions et traducteur, Jean-Louis Schlegel est particulièrement intéressé par les recompositions du religieux, et singulièrement de l'Eglise catholique, dans la société contemporaine. Cet intérêt concerne tous les niveaux d’intelligibilité : évolution des pratiques, de la culture, des institutions, des pouvoirs et des « puissances », du rôle et de la place du…