Notes de lecture

Dans le même numéro

L’Ennemi au cœur du politique, de Jacques Beauchard

juin 2018

#Divers

Le sociologue Jacques Beauchard mobilise la pensée de son maître, Julien Freund, pour comprendre ce qu’est un «ennemi», au moment où les violences s’exacerbent et où les «guerres»ne se font plus seulement entre armées régulières. Comme les récents actes terroristes perpétrés en France le démontrent, l’ennemi n’est pas toujours celui qu’on attend et il n’est pas toujours là où on l’imagine intervenir. Fin connaisseur du Liban et de la Syrie, il concentre son analyse sur Al-Qaïda et Daech, cherche à comprendre ce qu’«être en guerre»signifie quand l’ennemi n’a pas de véritable État et que des personnes isolées commettent des attentats meurtriers (comme à Nice, le 14 juillet 2016) en revendiquant leur allégeance islamiste tardivement et parfois confusément, viades «traces»dans leur ordinateur ou un message allusif… En 2015, Jean-Yves Le Drian, alors ministre des Armées, et Alain Bauer, «expert»en sécurité, publient chacun un ouvrage au titre identique, Qui est l’ennemi?que l’auteur décortique. Il lit et commente également Gilles Kepel, Jenny Raflik, Bertrand Badie et Dominique Vidal, Pierre-Jean Luizard, Olivier Roy et quelques autres. Il explique qu’il faut saisir la spécificité de ces «duels»qui opposent deux belligérants principaux qui, en se combattant, combattent également d’autres «ennemis»qui ne sont pas présentés comme tels (les Kurdes luttent contre Daech tout en étant attaqués par les régimes turc et syrien…). C’est cette présence d’un tiers exclu qui est au cœur de cette lettre ouverte à un Premier ministre confronté à cet ennemi flouté. Il reprend les trois «fermetures»freundiennes – frontière, ordre, identité –, qui possèdent chacune sa dialectique de l’un et du multiple et de l’intégration et de l’exclusion. Il souligne également l’incroyable plasticité des situations : rien n’est dorénavant figé ; un terrorisme en cache un autre. La notion de «front»avec le cyber-conflit n’a guère de sens. L’on croyait le «terroriste millénariste»disparu, il réapparaît sous les traits d’une jeune femme en jeans! L’hybridation touche aussi les anciennes lois guerrières… Le court ouvrage de Jacques Beauchard, très bien documenté, a le mérite de la clarté, sans être donneur de leçon. Comment le pourrait-il puisqu’il expose justement l’impossibilité d’identifier simplement l’ennemi…

 

L'Harmattan, 2017
164 p. 17 €

Thierry Paquot

Philosophe, professeur à l'Institut d'urbanisme de Paris, il est spécialiste des questions urbaines et architecturales, et participe activement au débat sur la ville et ses transformations actuelles. Thierry Paquot a beaucoup contribué à diffuser l'oeuvre d'Ivan Illich en France (voir sa préface à Ivan Illich, La Découverte, 2012), et poursuit ses explorations philosophiques du lien entre nature,...

Dans le même numéro

Nous sommes les témoins du retour de la clôture politique (fascismes, racismes, exclusions) et d’un discours qui réduit la société ouverte au marché. Dans ce contexte, il est urgent de relancer l’ouverture réelle, comme y invitent Camille Riquier et Frédéric Worms après Bergson, ainsi que les auteurs d’un riche abécédaire critique.