Notes de lecture

Dans le même numéro

Paris, métropole introuvable, de Christian Lefèvre

avril 2018

#Divers

Spécialiste de la gouvernance des villes, Christian Lefèvre, professeur à l’École d’urbanisme de Paris, propose un ouvrage très bien construit, sans jargon et remarquablement documenté. Afin de mieux saisir les caractéristiques de « Paris » (non pas la capitale toute seule, pas encore le Grand Paris annoncé par certains, pas non plus la région, mais un peu tout cela ensemble), il décrit Londres et New York, « villes globales » par excellence, qui se taillent une belle part dans la compétition mégalopolitaine. Toute comparaison s’avère impossible, aussi présente-t-il les forces et faiblesses de Paris-métropole, eu égard aux destins de ses deux principales rivales. Il évite les polémiques et s’attache à offrir au lecteur une présentation argumentée afin qu’il puisse se faire une opinion en connaissance de cause. Ce qui n’exclut pas, entre les lignes, un point de vue personnel. Néanmoins il présente aussi bien les atouts (réelle attractivité de Paris auprès des étudiants, des touristes, moins des « hommes d’affaires ») que les difficultés (l’État, la région et la ville de Paris ne sont pas sur la même longueur d’onde, surtout en ce qui concerne les transports, l’aménagement et le développement éco­nomique). L’auteur note ­l’absence des représentants des « forces économiques privées » ; j’ajouterais : et des citoyens. Deux « nouveaux ensembles politico-administratifs », aussi bien Paris-métropole que le Grand Paris, n’arrivent pas à dépasser des clivages technocratiques datés et à œuvrer ensemble pour une nouvelle ­territorialisation capable de mettre en place des modalités démo­cratiques inédites. « Cet ouvrage montre donc une gouvernance métropolitaine dont la conflictualité est exacerbée par les défis de la globalisation économique, ce qui se manifeste dans des visions et des prises de position antagonistes, et des divergences sur les politiques à mener. » Essai clairvoyant qui devrait inciter les « décideurs » à mieux se coordonner et aux habitants à se faire davantage entendre.

Puf, La ville en débat, 2017
150 p. 15 €

Thierry Paquot

Philosophe, professeur à l'Institut d'urbanisme de Paris, il est spécialiste des questions urbaines et architecturales, et participe activement au débat sur la ville et ses transformations actuelles. Thierry Paquot a beaucoup contribué à diffuser l'oeuvre d'Ivan Illich en France (voir sa préface à Ivan Illich, La Découverte, 2012), et poursuit ses explorations philosophiques du lien entre nature,...

Dans le même numéro

Comment se fait aujourd’hui le lien entre différentes classes d’âge ? Ce dossier coordonné par Marcel Hénaff montre que si, dans les sociétés traditionnelles, celles-ci se constituent dans une reconnaissance réciproque, dans les sociétés modernes, elles sont principalement marquées par le marché, qui engage une dette sans fin. Pourtant, la solidarité sociale entre générations reste possible au plan de la justice, à condition d’assumer la responsabilité d’une politique du futur. À lire aussi dans ce numéro : le conflit syrien vu du Liban, la rencontre entre Camus et Malraux et les sports du néolibéralisme.