Flux d'actualités

Pissarro, le retour ?

avril 2017

#Divers

Musée Marmottan Monet (2, rue Louis-Boilly, Paris, 75016) : « Camille Pissarro - Le premier des impressionnistes », jusqu’au 2 juillet 2017. Musée du Luxembourg (19, rue de Vaugirard, Paris, 75006) : « Pissarro à Eragny - La nature retrouvée », jusqu’au 9 juillet 2017.

Parmi les impressionnistes aussi, il y a les stars et les autres. L’éclat de Monet et Degas semble avoir éclipsé Sisley, la grande Morisot et même Pissarro, le « patriarche » du groupe et le seul à avoir participé à toutes les expositions collectives de 1874 à 1886. Mais, après le passionnant face à face « Cézanne et Pissarro 1865-1885 » au musée d’Orsay en 2006, deux expositions simultanées réparent brillamment cette injustice. Marmottan, le musée de Monet (et de Berthe Morisot), permet de balayer l’ensemble de son parcours et d’en percevoir l’unité, depuis ses débuts sous les tropiques, dans son île natale de Saint-Thomas, jusqu’aux vues des grandes artères de Paris dans ses dernières années. Le Luxembourg se concentre sur les deux dernières décennies (1884-1903), quand le peintre errant pose définitivement ses valises dans le village d’Eragny-sur-Epte, au nord-ouest de la capitale, d’où il alterne les descriptions champêtres et urbaines, dans un va-et-vient rythmé par les saisons.

Lecture réservée aux abonnés : L'indépendance d'Esprit, c'est grâce à vous !