Do not follow this hidden link or you will be blocked from this website !

Flux d'actualités

« Pourquoi des sociologues ? » Cinquante ans après

par

Esprit

Le 68 français voit le jour dans les facultés de sciences sociales, avant de prendre la forme d’une contestation générationnelle aux dimensions multiples.

Le 68 allemand surgit de l’École des beaux-arts de Berlin et de la revue Konkret, dont Ulrike Meinhof est la figure emblématique ; elle rejette la Kultur conservatrice d’après-guerre, qui succède à l’inculture nazie sans pouvoir renouer pour autant avec le passé weimarien ou impérial, encore moins répondre à une jeunesse en rupture de ban avec ses parents. Le 68 français, au contraire, voit le jour dans les facultés de sciences sociales, avant de prendre la forme d’une contestation générationnelle aux dimensions multiples.

Le « tract » à huit mains que nous reproduisons ici et qui aurait été apporté à la revue Esprit par Dick Howard, alors jeune étudiant américain à Nanterre, constitue l’un des signes avant-coureurs de Mai 68 dans l’Hexagone. D’une audace, mais aussi d’un calme impressionnants, ses auteurs ont à peine une vingtaine d’années. Ils sont conscients que leur génération, euro-américaine par-delà le rideau de fer, doit inventer ses propres repères pour prendre sa place dans l’histoire. Ils savent cependant aussi qu’ils représentent une infime partie de cette génération, dont la majorité reste conformiste.

Leur texte, qui brocarde autant une gauche dénoncée comme l’opposition de sa majesté que deux des grands sociologues des années 1960, ne rend sans doute

Lecture réservée aux abonnés : L'indépendance d'Esprit, c'est grâce à vous !