Flux d'actualités

Spoliations de terres au Nicaragua

juin 2016

#Divers

Depuis le mois d’août 2015 la Région autonome de la côte caraïbe nord du Nicaragua est le théâtre de violents affrontements entre des colons métis hispanophones et les habitants des communautés indiennes miskitues et mayangnas. Pas moins de soixante communautés sont ainsi confrontées à des invasions de leurs territoires et à des attaques armées des colons[1].

Ces incidents se déroulent à peu près toujours de la même façon. Venus pour la plus part des zones minières (Bonanza, Siuna, Rosita) ou des zones d’élevage de la partie pacifique du pays, des colons hispanophones achètent en toute illégalité, en corrompant les autorités locales, des terres appartenant aux communautés indiennes. Forts de leurs titres de propriétés frauduleux, ils commencent par essarter la forêt, vendent les bois précieux s’il y en a, puis sèment différentes plantes (maïs, haricot ou manioc, mais aussi de la marijuana) ou installent du bétail sur les parcelles qu’ils se sont appropriées. Si les habitants des communautés affectées protestent et envoient des délégations pour leurs demander de quitter les lieux, les nouveaux venus r&eac

Lecture réservée aux abonnés : L'indépendance d'Esprit, c'est grâce à vous !