Flux d'actualités

Primaires de Podemos : le choix de la radicalité

mars 2017

#Divers

Le 12 février 2017 s’est terminée la deuxième assemblée citoyenne nationale de Podemos[1], appelée à élire les principes éthiques, politiques et organisationnels qui structureront nouvellement le parti ainsi que les trois organes (le secrétariat général, le conseil citoyen national et la commission de garanties démocratiques) qui les mettront en œuvre.

Cette assemblée avait commencée plus de deux mois auparavant par la consultation lancée par Pablo Iglesias auprès de l’ensemble des adhérents sur le système de votation qui y sera employé. L’initiative de cette consultation répond aux critiques formulées dès la première assemblée citoyenne nationale, en octobre 2014, du choix d’une organisation verticale, dominée par la figure du leader et son équipe, sorte de cabinet exécutif concentrant le pouvoir au détriment des conseils et des cercles, défendue à ce moment-là par Pablo Iglesias lui-même au nom du principe d’efficacité. A la proposition faite alors par Pablo Echenique[2] de diviser le secrétariat général en plusieurs postes, afin d’éviter une excessive

Lecture réservée aux abonnés : L'indépendance d'Esprit, c'est grâce à vous !