Vue de l'exposition © KHM-Museumsverband
Flux d'actualités

Bruegel. Once in a lifetime

Kunsthistorisches Museum, Vienne (Autriche), jusqu’au 13 janvier 2019

Nous croyions entrer dans un paysage quotidien, nous basculons lentement dans un univers sans limite, infini. Et cette expérience intime perdure, comme un rêve peut nous habiter.

L’exposition Bruegel. Once in a lifetime n’usurpe pas son titre « d’unique dans une vie », au-delà de l’événement voué à un succès international. Le Kunsthistorisches Museum de Vienne a réuni cet hiver les trois quarts des tableaux (trente œuvres), avec la moitié des dessins et gravures (une soixantaine de pièces) de Pieter Bruegel, dit l’Ancien. S’en remettre aux œuvres qui nous sont parvenues, c’est la raison d’être essentielle de cette immersion temporaire dans l’univers du maître, fondateur d’une dynastie d’artistes. En effet, en l’absence d’écrits de l’artiste ou d’archives le concernant, la singularité de Bruegel n’en finit pas d’intriguer.

Quiconque a croisé une de ses œuvres se souvient sans doute d’un monde à part. Mais d’où vient cette familiarité spontanée avec laquelle on entre dans des tableaux créés il y a plus de quatre siècles et truffés de références oubliées ? Comment comprendre l’effet sur notre imaginaire de ses paysans à la vitalité désabusée ? Comment ses patineurs ont-ils imprimé notre expérience même de l’hiver et du froid ?

 

Lecture réservée aux abonnés : L'indépendance d'Esprit, c'est grâce à vous !

Hélène Mugnier

Hélène Mugnier est historienne de l’art de formation. Elle est diplômée de l’école du Louvre, et conférencière du ministère de la Culture. Pionnière du management par l’art, elle a créé et dirigé pendant quatre ans l’agence de communication par l’art, Artissimo. Depuis 2005, elle est consultante en profession libérale avec son cabinet de conseil auprès des entreprises, HCM...