Flux d'actualités

Billions, théâtre du confusionnisme américain

mai 2016

#Divers

Victimes à la fois d’un retour de la politique clientéliste et des dérives de la finance, les Américains focalisent aujourd’hui une grande partie du débat public sur ce que Matt Taibi a appelé le « divide »1, c’est-à-dire l’inégalité croissante entre les citoyens plus riches et les plus pauvres qu’on appelait autrefois, plus simplement, « la question sociale ». Le constat est simple. Il existe deux Amériques. Celle des pauvres et des minorités ethniques, qui subissent une injustice du quotidien - tragiquement illustrée ces dernières mois par les nombreuses affaires de violences policières. Et celle de la majorité Wasp, à laquelle on laisse tout passer car elle sait exploiter sa puissance économique pour obtenir une certaine forme d’impunité juridique - malgré les scandales successifs de ces dernières années, les firmes de Wall Street ont été régulièrement condamnées à payer des amendes, mais leurs dirigeants n’ont jamais été condamnés à des peines de prison ferme. Après le non moins politique Homeland qui explorait la paranoïa am

Lecture réservée aux abonnés : L'indépendance d'Esprit, c'est grâce à vous !