Flux d'actualités

Fin des camps de travail en Chine: une fausse nouvelle?

janvier 2013

#Divers

 Plusieurs journaux, en France[1] et à l’étranger (dont le South China Morning Post de Hong Kong, habituellement bien informé), ont titré lundi sur l’abolition des camps de travail forcé en Chine. Précipitation ou malentendu ? Revenons aux faits : le 7 janvier, le Legal Daily (Fazhi ribao) a annoncé que le membre du Bureau politique responsable du comité politique et juridique du parti communiste (l’institution qui exerce la tutelle du parti sur les tribunaux) Meng Jianzhu, avait déclaré au cours d’une réunion que l’on « cesserait d’avoir recours » à la rééducation par le travail. Créée en août 1957 par une directive du conseil des affaires de l’Etat, la rééducation par le travail (lao jiao) est une mesure de détention administrative prononcée à l’encontre d’une personne qui ne se comporte pas correctement. Cette peine est prononcée par la police, sans intervention d’un juge. Elle peut aller jusqu’à trois ans, plus une prolongation d’un an. Créée pour résoudre le problème des droitiers, ces citoyens qui avaient critiqué le pouvoir à l’appel de Mao Zedong en 1957, elle a

Lecture réservée aux abonnés : L'indépendance d'Esprit, c'est grâce à vous !