Flux d'actualités

L'ordre règne (toujours) à Pékin

juin 2014

#Divers

En juillet 1989, Esprit publiait un article du sinologue Jean-Philippe Béja, une réaction "à chaud" aux événements du Printemps de Pékin, dans lequel il soulignait d'une part la maturité du peuple chinois, qui était véritablement parvenu à se constituer en tant que sujet, d'autre part la déconnexion du régime, qui n'avait su réagir à cette manifestation pacifique que par une répression sanglante.

 

La Chine est aujourd'hui la deuxième puissance mondiale, et veut se présenter aux yeux du monde comme bien loin de ces événements, qu'elle efface d'ailleurs de son histoire comme des mémoires de ses concitoyens. Car le régime, lui, n'a guère changé...

Lecture réservée aux abonnés : L'indépendance d'Esprit, c'est grâce à vous !