Flux d'actualités

L'installation du Front national dans la politique française : comment réagir, comment agir ?

Enquête

juin 2014

#Divers

Les récentes élections municipales et européennes marquent un tournant de la vie politique française. Le parti d’extrême droite n’est plus une force qui conteste les partis de gouvernement depuis la marge, il a changé de statut et apparaît, aux yeux d’un nombre croissant d’électeurs, comme un acteur politique légitime et parfois même le seul véritablement apte à porter l’expression de leur mécontentement, voire de leurs valeurs.

 

Le Front national s’implante désormais auprès de nouvelles professions, y compris la fonction publique, dans le monde associatif, auprès des adhérents syndicaux, dans la vie culturelle… On ne peut faire mine d’ignorer l’ébranlement que constitue ce nouvel état de fait dans la vie politique française. Pire : la progression annoncée du Front national semble se faire dans l’indifférence ou le fatalisme, comme si tout avait déjà été fait ou dit, en vain, pour éviter la « vague bleue marine ». Il nous apparaît donc nécessaire de faire le point sur ce nouvel état de fait dont, malgré d’abondants commentaires politiques

Lecture réservée aux abonnés : L'indépendance d'Esprit, c'est grâce à vous !

Olivier Abel

Philosophe et théologien, président du conseil scientifique du Fonds Ricoeur, il est aussi membre du conseil consultatif national d'éthique. Il a publié récemment une série d'études sur des philosophes et intellectuels protestants contemporains qui ont, à des titres divers, inspiré son travail et croisé l'histoire de la revue Esprit : "Paul Ricoeur, Jacques Ellul, Jean Carbonnier, Pierre Chaunu.…