Do not follow this hidden link or you will be blocked from this website !

Arc de Triomphe emballé par Christo et Jeanne-Claude · Photo : Makri27 via Pixabay
Flux d'actualités

Christo, ou le regard transformé

décembre 2021

L'empaquetage de l'Arc de Triomphe cet automne, oeuvre posthume de Christo et de sa femme Jeanne-Claude, a duré deux semaines. Dans l'oeil de celui qui passe par la place de l'Étoile depuis, le monument se trouve révélé, rendu au centuple, révélant la puissance de ce geste artistique singulier. 

Les voyages en bus sont les travellings avant de mes journées. C’est par le numéro 30 Pigalle-Hôpital George Pompidou que s’effectue chaque jour mon voyage vers l’arrêt Varsovie, au pied de la Tour Eiffel où je m’arrête, afin de continuer ma route à pied. Ce trajet aller-retour compte un mouvement circulaire complet, le matin et le soir, autour de la place de l’Étoile. Ce qui est un casse-tête giratoire pour le conducteur ressemble pour le passager à un tour de carrousel. Mi-septembre, ce manège prit une autre allure. Quelques mois après sa mort, le plasticien Christo et sa défunte épouse Jeanne-Claude allaient une nouvelle fois émouvoir Paris. Je n’étais pas Parisien, ni même né, lors de l'empaquetage du Pont-Neuf en 1985. J’avais pu en voir quelques images, entendu des archives de passants tantôt fascinés ou incrédules sans pouvoir ressentir l’émotion que l’œuvre avait pu procurer. Je ne pouvais que me faire une idée de la démarche, qui finalement traverse toute l’œuvre de l’artiste b

Lecture réservée aux abonnés : L'indépendance d'Esprit, c'est grâce à vous !