Dans le même numéro

Exhibons les pauvres ! Retour sur la Grande Dépression américaine

juin 2012

#Divers

Retour sur la Grande Dépression américaine

La crise est mouvante, abstraite, pour ceux qui ne la vivent pas dans leur chair. Dans les années 1930, en revanche, le gouvernement Roosevelt fit le choix de la montrer, de l’exhiber, pour créer un mouvement de solidarité nationale. Mais pourquoi aujourd’hui ne veut-on pas voir ni rendre visible la réalité de la pauvreté, du chômage, des...

Début 2012, Wall Street a retrouvé ses niveaux d’avant-crise, mais le chômage, bien qu’en baisse, reste historiquement haut pour les États-Unis (autour de 9 % pour l’année 2011). La mobilisation des « 99 % » à travers le mouvement “Occupy”, à l’automne 2011 (des manifestants ont monté leurs tentes à Wall Street, entre autres, scandant le slogan “We are the 99%” pour manifester leur colère face à la montée des inégalités et à l’enrichissement des 1 % les plus riches des Américains), a rendu visibles – et a intégré au discours politique – les inégalités qui divisent la société américaine. Celles-ci sont plus grandes que jamais, comme l’a montré le rapport économique annuel remis au président Obama, qui comporte ce que l’on appelle la « courbe de Gat

Lecture réservée aux abonnés : L'indépendance d'Esprit, c'est grâce à vous !

Alice Béja

Maîtresse de conférences à Sciences Po Lille, chercheuse au CERAPS-CNRS, Alice Béja est spécialiste de l’histoire culturelle et politique des Etats-Unis. Elle travaille sur les mouvements protestataires américains de la fin du XIXe et du premier XXe siècle ainsi que sur leurs représentations littéraires. Ancienne rédactrice en chef de la revue Esprit, elle a notamment publié Des mots pour se

Dans le même numéro

Depuis 2008 : quelles représentations esthétiques ?

Cinéma, théâtre, télévision, danse :

les métaphores et les fictions du choc économique