Dans le même numéro

Pour une approche alternative de l'économie (entretien)

février 2012

#Divers

La théorie économique se focalise depuis trop longtemps sur les grandeurs,au détriment des relations. À l’aune de la crise que nous traversonsaujourd’hui, André Orléan propose de refonder l’économie sur des basesdifférentes, en renonçant à l’objectivisme pour redonner du poids au liensocial inhérent à toute transaction économique.

Ce livre, l’Empire de la valeur, part du constat que les difficultés rencontrées par la théorie économique aujourd’hui ne sont pas tant conjoncturelles que la conséquence d’un cadre conceptuel défaillant. Il propose donc de faire une critique de la discipline économique afin, comme l’indique le sous-titre, de « refonder l’économie » sur un nouveau cadre d’intelligibilité capable de saisir l’économie marchande dans la totalité de ses déterminations. Cette critique vise essentiellement la théorie néoclassique, qui est le paradigme dominant en économie. Il ne s’agit pas de le rejeter en bloc – car il a par ailleurs beaucoup apporté à la discipline –, mais de montrer ses limites. En effet, l’approche néoclassique s’est imposée comme le cadre d’intelligibilité de tout le champ de l’économie, alors même que l’étroitesse de ses hypothèses institutionnelles l’oblige à laisser

Lecture réservée aux abonnés : L'indépendance d'Esprit, c'est grâce à vous !

André Orléan

Économiste, André Orléan est actuellement directeur de recherche au CNRS et directeur d'études de l'EHESS. Il est également Président d'honneur de l'Association Françaises d'Économie Politique (AFEP) et membre de l'association Les Économistes Attérés depuis sa fondation en 2011.   Il a notamment publié L’empire de la valeur. Refonder l’économie (Seuil, 2011) qui a reçu le Prix Paul Ricœur,  Le

Dans le même numéro

Une présidentielle par temps de crise

Bayrou, Hollande, Le Pen, Sarkozy: portraits en campagne

Dette, désindustrialisation, université...: quels choix politiques?