Do not follow this hidden link or you will be blocked from this website !

Dans le même numéro

Encore une blague belge ? Le canular de la RTBF

février 2007

#Divers

Bye bye Belgium, l’émission du 13 décembre 2006 de la Rtbf qui a fait la une de la presse belge et étrangère a-t-elle écrit un nouvel épisode de la saga séparatiste belge ? Non bien sûr, mais elle a provoqué un tel emballement de l’opinion publique francophone, qu’il est intéressant de l’analyser. Au vu des réactions politiques que cette émission a provoquées il est bon de se demander si le « quatrième pouvoir » peut mélanger les genres sans faillir à sa déontologie.

L’émission spéciale ou le faux JT

Mercredi 13 décembre, la Rtbf (la télévision publique de la Communauté française de Belgique) interrompt son programme. Le générique du journal télévisé apparaît pour une émission spéciale : il est 20 h 26, le présentateur habituel annonce d’une voix grave, que la Flandre va proclamer son indépendance. C’est parti ! Les francophones médusés suivent les premières minutes de l’indépendance de la Flandre, en direct du Palais royal et de la place des Martyrs où se trouve le Parlement flamand. Le scénario, qui va durer plus d’une heure, est remarquablement construit. Informations, séquences en direct, interviews d’hommes politiques – notons que pas un n’a été pris au piège –, explications, déclarations de responsables économiques, de profes

Lecture réservée aux abonnés : L'indépendance d'Esprit, c'est grâce à vous !

Annick Jamart

Historienne, elle s'intéresse à la Belgique contemporaine et préside diverses associations culturelles. Elle a publié divers articles dans la revue Esprit sur la crise institutionnelle belge et son fédéralisme atypique.

Dans le même numéro

Quelle mémoire de l'esclavage ?
Les Antillais de métropole et le malheur d'être partis
La mémoire coloniale, vue de la Martinique et de la Guadeloupe
Politique de la mémoire : l'interdit et la commémoration