Portrait de Christian Prigent. | Dessin : Charles Pennequin. Wikimédia
Dans le même numéro

Christian Prigent : « À fond la forme ! »

« Et m’éjouis d’être mélancolique
Pour recevoir tant de formes en moi »

Ronsard, Les Amours

Avec Point d’appui, journal d’une chronique des années 2012-2018, Christian Prigent, auteur réputé «marginal, difficile, bizarre», instigateur de l’épopée TXT, publie un ouvrage parfaitement lisible1. La «matière intime» propre à l’enjeu autobiographique – «rien que de la mémoire et le désir de la langue» – est celle d’un écrivain «né breton, vivant et écrivant en Bretagne», fidèle à sa ville natale, Saint-Brieuc, «ville lutteuse et solidaire», à ses paysages, que l’auteur continue de parcourir à bicyclette, son sport favori, comme il le faisait enfant «dans la force exaspérante du vent!

Lecture réservée aux abonnés : L'indépendance d'Esprit, c'est grâce à vous !

Cécilia Suzzoni

Professeure honoraire de chaire supérieure au Lycée Henri IV, Cécilia Suzzoni est la fondatrice et présidente d'honneur de l'Association le latin dans les littératures européennes (ALLE). Elle a notamment dirigé, avec Hubert Aupettit, l'ouvrage Sans le latin (Fayard, 2012)

Dans le même numéro

L’anthropologie du don de Marcel Hénaff, ainsi que son éthique de l’altérité et sa politique de la reconnaissance, permettent de penser les limites de la marchandisation, le lien entre les générations et les transformations urbaines. À lire aussi dans ce numéro : l’image selon Georges Didi-Huberman, l’enseignement de la littérature, la neuropédagogie, l’invention de l’hindouisme, l’urgence écologique et la forme poétique de Christian Prigent.