Dans le même numéro

Position – Pourquoi récompenser Jean Tirole ?

novembre 2014

#Divers

La majorité de la classe politique, gauche et droite mélangées, s’est félicitée de l’attribution du prix de la Banque de Suède en sciences économiques en mémoire d’Alfred Nobel au Français Jean Tirole. Les altermondialistes ont de leur côté dénoncé un économiste aux prises de position libérales, tandis que le journaliste de Médiapart Laurent Mauduit insistait sur ce qui constitue à ses yeux des liens incestueux entre l’École d’économie de Toulouse, dirigée par Tirole, et le grand business, notamment issu de la finance.

La conséquence la plus néfaste de l’attribution du prix à Jean Tirole me semble pourtant ailleurs. Elle réside dans la validation d’un certain mode de réflexion économique qui n’est pas forcément le plus à même de servir le débat démocratique.

Peu de gens ont eu l’occasion de lire les travaux du nouveau lauréat. Polytechnicien et ingénieur des Ponts et Chaussées, l’économiste écrit d’abord pour ses confrères. Si l’on en croit le professeur d’économie Étienne Wasmer, il le fait plutôt bien1 : dans le monde ultra spécialisé des économistes, où les réflexio

Lecture réservée aux abonnés : L'indépendance d'Esprit, c'est grâce à vous !

Christian Chavagneux

Docteur en économie, il a enseigné à Sciences Po et à l'université Paris-Dauphine. Après avoir été économiste pour l'Agence française de développement, la Société générale et le Commissariat général du Plan, il est désormais journaliste pour Alternatives Economiques et chroniqueur dans des émissions télévisées et radiophoniques. …

Dans le même numéro

Omniprésence des chiffres, absence de représentation

Le défaut d'accompagnement

Le travail introuvable

Un trou noir de la fiction