Dans le même numéro

Chaplin, le rire et le dictateur

janvier 2011

Le Dictateur apparaît comme un film pathétique - politique et historique - d'une drôlerie qui fige le rire. Chaplin y met en œuvre une tonalité pour le moins déconcertante : le comique qui pétrifie et provoque la terreur.

Lecture réservée aux abonnés : L'indépendance d'Esprit, c'est grâce à vous !