Do not follow this hidden link or you will be blocked from this website !

Dans le même numéro

Figures du réel. Chronique transatlantique XIII

novembre 2011

#Divers

Chronique transatlantique (XIII)

La Frick Collection est de loin le musée le plus accueillant de New York. Le rez-de-chaussée de cette grande maison, construite par un magnat de l’acier connu pour sa politique antisyndicale quand il a quitté ses usines à Pittsburg pour s’intégrer à la haute société new-yorkaise, abrite une collection des plus classiques. Un grand jardin intérieur où l’on se repose tranquillement autour d’une large fontaine entourée de plantes vertes et de fleurs fraîches donne sur une belle salle ovale utilisée pour des expositions temporaires ; des deux côtés de celle-ci se trouvent de grandes galeries où sont accrochées des toiles de maîtres. D’autres merveilles de la civilisation européenne se trouvent dans le bureau du maître et les salles de réception1.

Quelle ne fut pas alors ma surprise lorsque j’appris que la Frick montait une exposition de dessins de Picasso (Picasso’s Drawings, 1890-1921, du 4octobre au 8 janvier 2012). Certes, le sous-titre de l’exposition est “Reinventing Tradition” (Réinventer la tradition), et les dessins sont exposés dans les deux petites salles basses de plafond, dans la cave. Mais tout de même : Picasso, dans ce haut lie

Lecture réservée aux abonnés : L'indépendance d'Esprit, c'est grâce à vous !

Dick Howard

Professeur de sciences politiques aux Etats-Unis, il connaît bien l'Allemagne et la France, d'où un travail de médiation philosophique entre les trois pays, qui porte notamment sur les héritages du marxismes entre l'Europe et l'Amérique, mais aussi les débats et les malentendus transatlantiques. Il a notamment publié en Français, Aux Origines de la pensée politique américaine, Paris,…

Dans le même numéro

Berlin, capitale malgré elle

La France et l'Allemagne dans la crise de l'euro

Le débat public en Allemagne