Photo : Lucrezia Carnelos
Dans le même numéro

Vers un nouveau musée imaginaire

La crise sanitaire a accéléré le passage au numérique des musées, qui n’est pas sans rappeler le projet d’André Malraux d’un « musée imaginaire ». Mais le choix des œuvres par des algorithmes se fait sans réflexion et au détriment de l’expérience sensible.

Quand vous ne pouvez aller au musée, c’est le musée qui vient à vous. Comme une évidence, l’idée s’est imposée pendant le confinement, mais bien au-delà, tellement que, sans l’inventer, la crise sanitaire a bel et bien accéléré le passage au numérique de nombreuses institutions culturelles et, au premier chef, des musées.

Musées à domicile

À défaut d’avoir accueilli leur flot de visiteurs habituels, le Louvre, le Musée d’Orsay à Paris ou le Mucem à Marseille, autant que le British Museum à Londres, le Rijksmuseum à Amsterdam ou le MoMA de New York ont ouvert des fenêtres virtuelles afin que l’on puisse arpenter leurs collections. D’autres musées à travers le monde leur ont emboîté le pas, créant à l’occasion une éphémère « muséosphère » mondiale au maillage singulièrement étroit, car incluant souvent aussi des musées régionaux ou même locaux. De la pinacothèque établie à la collection amateur, et du cabinet de proximité au musée à l’autre bout de la planète, tous se situent à présent à une même portée de clic, dans une sorte d’enivrante co

Lecture réservée aux abonnés : L'indépendance d'Esprit, c'est grâce à vous !

Emmanuel Alloa

Philosophe et professeur ordinaire à l’Université de Fribourg, où il dirige la Chaire d’esthétique et de philosophie de l’art. Il a publié récemment : Partages de la perspective (Fayard, 2020).

Dans le même numéro

Selon ce dossier coordonné par Carole Desbarats et Emmanuel Laurentin, les institutions culturelles sont confrontées depuis quelques temps à des enjeux que l’épidémie de coronavirus a rendus plus aigus encore. Alors même que le confinement a suscité une forte demande de culture, beaucoup de ces institutions sont aujourd’hui face à un tournant. À lire aussi dans ce numéro : Trump contre l’Amérique, des élections par temps de pandémie et des jeunes sans bercail.