Dans le même numéro

Le théâtre public en quête de repères

Polémiques sur la fréquentation des salles et la pertinence des choix esthétiques, conflit du statut des intermittents, disparition des troupes : le théâtre semble aller de crise en crise. Mais au-delà des tensions ponctuelles, comment synthétiser la situation générale et quelles perspectives peut-on tracer pour son avenir ?

Sous des formes parfois bénignes et souvent sévères, la crise est un mode ordinaire d’existence du théâtre. La faible stabilité de ses ressources matérielles, la forte mobilité de ses moyens humains l’engagent à soumettre les représentations régulières du réel à l’examen et le monde ambiant à la critique. L’espace du drame est par excellence un laboratoire du conflit. Cela l’attache à la démocratie mieux que son origine athénienne, ses aspirations révolutionnaires ou sa refondation républicaine. Les contradictions s’y exposent entre le vouloir et le faire, entre le discours et le geste, entre les passions et les raisons, entre l’émotion et la réflexion, mais aussi entre des pouvoirs, des intérêts, des ambitions qui se partagent le plateau et s’affrontent en coulisses. Cette discipline éminemment sociale requiert un entourage, des édifices, des écoles, des équipes ; elle exige de la visibilité et de la pub

Lecture réservée aux abonnés : L'indépendance d'Esprit, c'est grâce à vous !

Emmanuel Wallon

Dans le même numéro

Comment s'insérer dans la mondialisation ?
Changement de cap historique, géographie mentale inédite
Quelle spécialisation optimale pour l'économie française ?